Le blog 200% greluches

Les aventures de G1 et G2, leur vision décalée du monde et du quotidien.

19 janvier 2012

Dinde ! (aka mes it-flops volume 3 : l'huile décapante de Liérac)

Voilà voilà, jamais contente, toujours à gueuler... Les bonnes résolutions se cassent vite la figure faut croire. Toujours est-il que j'ai acheté l'huile démaquillante de Liérac, j'ai testé l'huile démaquillante de Liérac, et je suis devenue aveugle, ma peau brulée au douzième degré j'ai eu mal.

liérac

C'est dans un élan de consumérisme et de curiosité que je me suis dit un jour "Oh tiens, tout le monde il se démaquille à l'huile en ce moment sur la blogo... Oh tiens, Liérac - connais pas - vient de sortir une huile démaquillante qui visiblement fait bien son job ! In ze pocket Mel ? Yesofcourse Mel !". Et puis boum, je finissais mes anciens démaquillants (bonne résolution, finir un pot avant d'en commencer un autre) quand un soir, en rentrant d'une sortie (= fond de teint + espèce de tentative ratée de smoky) j'ai craqué et j'ai testé. Comme d'hab, voyez les mécanismes qui font de moi une dinde.

Au premier abord, rien à signaler, c'est une huile en moins liquide, assez épaisse qui sent très légèrement les fleurs. Dilemme : j'en mets sur un coton ou directement sur la peau ? Peau mouillée ou sèche ? Heu... Ben le coton absorbe tout et frotter ma peau avec ne semble pas très efficace, on va y aller avec les pitits doigts directement sur le visage. Hm, la texture est bizarre appliquée juste comme ça : ça colle et il en faut trois tonnes. Je vais mouiller un peu ma peau ! Ah ! Voilà, là ça semble déja mieux, ça s'émultionne alors je peux commencer à masser mon visage avec.

...

Et là c'est le drame. Mes joues se mettent à tirailler. Mes yeux à bruler et à couler. Urf, c'était donc ça la technique ? Evacuer le maquillage à force de larmes ? Vite, je rince tout ça à l'eau claire et froide ! Je me remets, je lis ce qu'il y a marqué sur le flacon : démaquillant visage et yeux. Ah, ok. Nan, en fait je vais m'acheter un flacon d'huile de noix et me démaquiller avec à l'avenir, ça va bien se passer. (En vérité, ça se passe vraiment mieux depuis !) Maintenant question pour une dinde ? Qu'est ce que je vais faire du reste du flacon ? Glouglouglou...

 dinde2

Dindonner : acte d'abuser par une tromperie, une fourberie.


Commentaires

Poster un commentaire