Le blog 200% greluches

Les aventures de G1 et G2, leur vision décalée du monde et du quotidien.

01 février 2012

La patinoire L'Iceberg à Strasbourg : une greluche sur glace...

... est une greluche débile et dangereuse. Qu'on se le dise.

l'iceberg
Crédit photo : L'Iceberg Strasbourg

Samedi dernier, je me suis vue gratifiée d'une proposition aussi inattendue que risquée : "Dis, ça te tente pas d'aller à la patinoire ?" "What the fuck ? Maintenant, là, de suite ? Mais heu, ça fait des années que j'ai plus patiné et même quand j'y étais une fois, genre au collège, c'était pas glorious... ...Bon ok, j'accepte mais faudra pas venir se plaindre et si je me casse le cul cou, dites à maman que je l'aimais fort". Sinon, ben je me suis dit que au pire, je raconterai tout ici et ferait une chtite description de l'Iceberg, la patinoire de Strasbourg (genre c'est la te-hon, j'y vis depuis presque sept ans et j'y avais jamais mis les pieds).

Alors ? Ben, je dois dire que je suis objectivement complètement nulle pour me mouvoir avec grâce et dignité sur une surface gelée au milieu d'ados en rut. Que mes cris hystériques, survenant dés que mes patins échappent à mon contrôle, sont indubitablement aussi récurrents qu'insupportables. Qu'un peu de neige artificielle tombant du ciel réveille en moi des instincts de débilissme profond. Que la patinoire c'est à la fois l'éclate totale et la honte absolue... Que y'a sans doute quelqu'un qui se mord les doigts de m'avoir invitée - ou alors qu'il est juste mort de rire : l'ignorance ça a parfois du bon.

Sinon, l'Iceberg c'est sympa. Ah, dithyrambique n'est-ce pas ? Non, je veux dire, sympa pour passer un bon moment si on a pas trop peur des troupeaux d'humains entre 12 et 14 ans, ni des familles parfaites qui apprennent aux sales gosses à faire des pointes de vitesse et des dérap' de fou... Après, faut pas avoir les oreilles fragiles : tant pour le style de musique très "boum, aka je reprends tous les tubes de l'été dernier et ceux qu'on joue dans les campings à partir de 22h", que pour le volume sonore. Pas franchement insupportable, mais pas non plus le kiffe musical.

Sinon, si je voulais être vilaine, ce que je ne suis bien suuuuur pas, je vous dirai deux mots sur les souffrances endurées par mes yeux à la vue de toute la faune de djeuns bling bling. (Sérieux, comment font-elles pour se mouvoir sur de la glace dans des tenues en pétrole et alu qui les moulent plus encore que leur propre peau ? / comment font-ils pour ne pas se casser la gueule malgré des jeans tombant sur les genoux ?) Je vais rester correcte. Ouais je sais, je suis déjà vieille et aigrie. Mais sinon, je suis épatée par les tenues élaborées des uns et des autres... Combien d'heures de passées devant un miroir pour trouver la tenue parfaite pour plaire sur la glace tout en arrivant à peu près à patiner ? Ça c'est de la greluche attitude, et moi je dis bravo !! (Pour les mauvaises langues, sachez que je n'étais moi-même pas vêtue d'une mini-jupe et de bas résilles, mais d'un banal slim noir Burton qui à le double atout d'être très solide et de m'aller à merveille.)

En gros : une sortie sympa, fun, drôle pourvu qu'on sache se moquer de soi-même / déambuler comme un dieu malgré les deux boulets tranchant accrochés à ses pieds. La patinoire est jolie, trèèès grande, bien animée avec des soirées et des thèmes diversifiés (même que ya du kart sur glace !). Amateurs de l'insociabilité, méfiez-vous, ce n'est pas en tournant en rond sur de la glace parmi une foule gloussante que vous vous sentirez apaisés.

L’ICEBERG
Rue Pierre Nuss
67200 STRASBOURG
(arrêt de tram Rotonde, lignes A et D)
Tél : 03 90 20 14 14
Fax : 03 90 20 14 15
http://www.iceberg-strasbourg.fr/


Commentaires

    Ha haaaaaaaaaa ! Comme je regrette d'avoir raté ce grand moment !!!

    Posté par Didiii (G2), 08 février 2012 à 10:13

Poster un commentaire